top of page

Quand les évènements s'enchainent...

Février 2019

Dans le même temps que la gestion de mon premier envoi, j'ai eu mon premier contact avec les 7G. (Avec le recul et à ce jour, je ne souhaite pas faire de "pub" à cette "entreprise"... Mais ça, vous le comprendrez en suivant la suite de mon Aventure....)

Donc... Les 7G. ? Un jour, je me baladais sur facebook et j'ai vu une annonce. Les 7G. recherchait des artistes peintres... L'annonce est un peu vague... Alors j'envoie un mail pour en savoir un peu plus et je mets le lien vers mon travail. Assez rapidement, J. me répond qu'il aime beaucoup ce que je fais et me demande de l'appeler. Prise par l'envoi de ma commande en Belgique et une nouvelle commande pour la St Valentin, quelques jours passent avant que je puisse l'appeler...


Ca y est! J'avais noté d'appeler J. des 7G., alors je prends mon téléphone.

Là, J. me semble un peu déconnecté. Il pensait que j'avais abandonné l'idée. Il essaie de m'expliquer son projet, qui parait un peu vague, je l'avoue... Il me parle de faire une sorte de Coffee Shop, sous un barnum, au moment des Trails... Heu oui... et il souhaiterait en même temps que cela soit un moyen de faire découvrir l'art aux gens. Je pense avoir compris le concept et l'idée est plutôt intéressante. On fixe un rendez-vous sur Sanary au retour des vacances. Je dois partir une petite semaine et lui attend la confirmation d'une aide de Var Initiative pour lancer le projet. La réponse étant prévue dans les prochains jours...

De mon côté, nouveau tableau demandé par mon beau-frère M. Je suis réellement touchée par sa demande. Il était le seul de la famille à ne pas l'avoir encore fait. Alors je suis heureuse...

Bon, sa demande me laisse perplexe quelque temps et me demande réflexion. En effet, je reçois ce message:

"Coucou ça va? Si tu as le temps, tu peux me faire une toile pour S.? Avec genre, des silhouettes des filles et de moi et de l'amour et des couleurs chaudes."


On discute, on échange... Il faut j'arrive à représenter l'amour que lui et ses filles ressentent pour leur maman-femme... Heu oui... Pas facile... Représenter l'amour qui uni une petites famille, deux personnes... Ca, ça va... Je sais faire... Mais là, c'est plus complexe... C'est un sentiment exprimé à une personne non présente sur mon tableau...


Je cherche, je gribouille... Et après validation du projet, je réalise le tableau que j'arrive même à faire partir pour qu'il arrive à son destinataire, je l'espère, avant la St Valentin! Trop forte! HiHi! (oui un peu d'auto-compliment fait du bien)


"On t'Aime" - Acrylique sur Toile

92 x 65 cm


Pour l'envoi, je tente par Mondial Relais. Comme ça, M. n'aura plus qu'à le récupérer près de son boulot sans craindre que S. voit l'avis de passage et nous sommes tout bon niveau gabarit. Oui parce que si vous n'avez pas encore eut l'occasion de vous pencher sur la question, un envoi de toile n'est pas si évident que cela parait. Les différents transporteurs que nous connaissons ont des normes de formats maximum, de poids...


Me voilà donc partie, tableau bien emballé sous le bras, direction le caviste à côté de la maison, qui est mon point relais. Je regrette un peu de ne pas avoir pris la voiture. Il ne paraissait pas si lourd... D'ailleurs il ne l'est pas... Mais son encombrement rend le trajet loooonggg... Je me tords, le prends dans un sens, dans l'autre... Enfin ça y est! Il n'y a même pas un kilomètre! Mais qu'il a parut long!

Le temps de mettre l'étiquette d'envoi, de scanner, je papotte avec le caviste...

Il me demande ce que j'envoie comme ça. Je lui réponds, un tableau, et là il me fait un peu peur en me disant gentiment que je prends un risque en envoyant un tableau par Mondial Relais. Il me raconte qu'ils attrapent les cartons, les mettent sur les tapis et zou, ça tombe dans le vide... J'imagine mon pauvre tableau sur son tapis, puis faire un vol plané. Mais je n'ose imaginer l'état du carton à l'atterrissage.

Non! Mon tableau!

Bon aller, de toute façon je n'ai plus trop de choix et je croise les doigts...


Le caviste propose un verre de rosé à ses clients dans le magasin et j'en accepte un poliment. Je sens que je dois rester un peu. Que je dois, professionnellement, rester là, que peut-être il y a une carte à jouer ici, là, maintenant.

Papotage dans la boutique avec les personnes qui sont là.

Un monsieur s'en va et j'observe la boutique. Je viens d'arriver à Sanary et je n'ai pas encore eu l'occasion de rentrer ici... Il y a des étagères, remplies de bouteilles (normal me direz-vous chez un caviste) Mais aucune décoration particulière.

Au bout d'un moment je me permets: "Mais, vous n'avez pas de tableau dans votre magasin!" En effet, pas un tableau qui décore les murs. Ca y est! J'ai lancé la perche et il mord! Commence alors une discussion entre le monsieur restant, le caviste et moi. Le monsieur me demande si c'est un Van Gogh que j'envoie comme ça. "Non, non c'est un tableau que j'ai peins personnellement pour une commande". Je montre quelque photos de mes oeuvres sur mon téléphone.

Il s'avère que la maman du caviste avait une galerie d'art à Bandol. Il m'explique donc qu'il a grandit dans ce milieu et qu'il apprécie toujours l'art... Et il est sensible à mes peintures. Il trouve que j'ai vraiment du talent. Je suis flattée. C'est tellement plaisant d'entendre ces mots de personnes qui ne me connaissent pas.

La perche est lancée et je retourne chez moi toute contente de moi. Un sentiment de légèreté (le poids du tableau en moins ça aide!) et d'euphorie m'a envahie.

Non seulement mon tableau devrait arriver à temps (sans penser aux désagréments possibles de détériorations pendant le voyage...) mais j'ai peut-être aussi un nouveau filon pour mes tableaux...



Pour tout tout vous raconter, si vous êtes observateurs ou si vous me suivez sur mes réseaux, cet article devait sortir la semaine dernière... Comme chaque mercredi je me suis posée pour l'écrire et là... Mauvaise manipulation ou bien beug informatique, ma page s'est fermée et mon article à disparu sans s'être enregistré...

Mais nous sommes en période de rentrée, et qui dit période de rentrée, dit période très chargée où chaque heure à son objectif... J'ai bien essayé de m'y remettre à un autre moment mais j'ai fini par accepter qu'il n'y aurait pas d'article mercredi 22 septembre 2021...

Mais l'aventure ne s'arrête pas là!!! Cette semaine, je reprends donc mon ordinateur, j'écris mon blog, que heureusement je colle dans un autre onglet, et là "impossible d'enregistrer" et tout se ferme! Je tente plusieurs manipulations, impossible de rouvrir l'éditeur... Oh non! Pas encore?! Finalement beug général chez WIX, j'ai pu reprendre et éditer mon article!


Toutes ces péripéties auront bien méritées votre lecture! Alors un grand merci!


Pour la suite... Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine...

Pour ne rien rater, abonnez-vous au Club des Collectionneurs!


Vous avez aimé? Faites le moi savoir... Un petit clic sur le coeur, un petit (ou long) commentaire, ça fait toujours plaisirs.


Et vous pouvez même partager!...

A très vite!

20 vues0 commentaire

コメント


POSSIBILITE de Paiement en PLUSIEURS FOIS  (sans frais)  - Demandez-moi !

bottom of page